UFC-Fight-Night-192-victoire-spann-smith

L’UFC Fight Night 192 a eu lieu à l’UFC Apex à Las Vegas. La carte a été diffusée sur ESPN+.

L’ancien challenger du titre des poids lourds légers Anthony Smith (35-16 MMA, 10-6 UFC) a affronté Ryan Spann (19-6 MMA, 5-1 UFC) pour le main event. Smith était favori avec une cote de -180 chez Tipico.


Hannah Goldy contre Emily Whitmire
Round 1 – Les combattants commencent à sentir la portée en frappant des coups et en échangeant des coups de pied dans les jambes. Un échange de coups de poing à l’étage atterrit pour les deux combattants. Goldy tente un retrait mais se fait renverser par Whitmire, qui finit brièvement en tête de la garde. Goldy repousse Whitmire et ils reviennent sur pied quelques instants plus tard, mais restent dans le corps à corps le long de la clôture. Whitmire obtient un retrait de voyage et se retrouve à nouveau en tête. Goldy est active sur le dos en essayant de frapper tandis que Whitmire essaie d’améliorer sa position. Whitmire passe rapidement à l’arrière et menace d’étouffer l’arrière-nu, mais Goldy s’échappe et finit en garde. Whitmire se lève mais se referme sur la garde de Goldy, mais cette fois, Goldy attrape un bras et attaque immédiatement un brassard. C’est profond et Whitmire doit taper.

Résultat : Hannah Goldy bat. Emily Whitmire via soumission (brassard) – Round 1, 4:17
Récapitulatif : L’etranglement d’Hannah Goldy oblige Emily Whitmire à se soumettre
Records : Hannah Goldy (6-2 MMA, 1-2 UFC), Emily Whitmire (4-5 MMA, 2-4 UFC)
Division : Femmes poids mouche de
diffusion : ESPN +
arbitre : Chris Tognoni
juges : Adalaide Byrd, Junichiro Kamijo, Sal d’Amato


Heili Alateng contre Gustavo Lopez
Round 1 – Le combat commence par un bref processus de ressenti avant qu’ils n’échangent tous les deux des coups de poing et s’accrochent le long de la clôture. Le couple se sépare un instant plus tard et revient au centre de la cage. Alateng décroche une main droite mais Lopez répond avec une rafale de coups de poing le long de la clôture. Après quelques instants d’inaction au milieu de la cage, ils échangent à nouveau des coups, cette fois Alateng atterrissant une main droite cinglante qui a endommagé l’œil gauche de Lopez. Un autre échange difficile de coups de poing se produit. Une tentative de genou volant manque d’Alateng quelques secondes avant la fin du tour. MMA Junkie marque le tour pour Alateng, 10-9.

Tour 2 – Lopez tente un coup de pied bas pour lancer l’action au deuxième tour. Alateng cherche son propre coup de poing alors que Lopez va à nouveau au coup de pied dans la jambe, qui atterrit bien. Lopez se concentre sur la jambe avant d’Alateng et décroche une autre paire de coups de pied dans les jambes, mais Alateng répond avec un coup de poing à l’étage. Ils échangent des coups de poing, Alateng décrochant une belle main droite. Lopez feint un jab et tente un takedown, mais il est bien défendu par Alateng. Lopez décroche un autre coup de pied dans la jambe et Alateng répond avec une main droite. Le tour se termine avec un autre coup de pied de jambe de Lopez. MMA Junkie marque le deuxième tour 10-9 pour Lopez.

Tour 3 – Lopez ouvre le tour avec un coup de pied de jambe qui n’atteint pas tout à fait la marque. Alateng presse vers l’avant en cherchant à décrocher des coups de poing alors que Lopez fait des cercles le long de la clôture. Overhand à droite d’Alateng trouve la marque au centre de la cage. Il enchaîne avec une combinaison de deux coups quelques instants plus tard. Lopez décroche un coup gauche qui déclenche une furieuse rafale de coups de poing et termine le moment en accrochant Alateng contre la clôture. Alateng attrape la clôture à plusieurs reprises alors que Lopez tente le retrait et l’arbitre interrompt l’action pour marquer un point pour la faute. L’action est relancée dans la même position et Lopez est capable de prendre brièvement le dos et de frapper des coups. Alateng tente un retrait mais est contré par une tentative de guillotine de Lopez. Alateng s’échappe et ils reviennent aux pieds. Lopez tente un démontage qui est bourré. Un échange difficile se produit dans les derniers instants qui déséquilibre Lopez. MMA Junkie marque le tour 10-8 pour Lopez avec la déduction de points, donnant à Lopez le combat 29-27 au total.

Résultat : Gustavo Lopez vs Heili Alateng à l’unanimité (28-28, 28-28, 28-28)
Records : Heili Alateng (14-8-2 MMA, UFC 2-1-1), Gustavo Lopez (12-6-1 MMA, UFC 1-2-1)
Division : poids coq
diffusion : ESPN +
arbitre : Keith Peterson
juges : Tony Weeks, Derek Cleary, Sal D’Amato


Carlston Harris contre Impa Kasanganay
Tour 1 – Kasanganay s’ouvre avec un coup de tête gauche qui est accueilli par des coups de poing de Harris en retour. Après un échange de coups de poing où aucun des combattants n’atterrit, Harris se rapproche pour une tentative de retrait qui est bourrée. Harris tente un coup de tête qui est bloqué et atterrit un coup de pied dans la jambe quelques secondes plus tard. Kasanganay cherche à décrocher une combinaison de deux coups, mais Harris couvre bien. Harris donne un coup de pied au corps. Les deux échangent des coups de poing dans la poche, mais Harris décroche une main droite qui vacille Kasanganay. Harris charge en avant avec une rafale alors que son adversaire descend sur la toile. Harris continue de donner des coups de poing jusqu’à ce que l’arbitre appelle l’arrêt de l’action, donnant à Harris la victoire par TKO au premier tour.

Résultat : Carlston Harris bat. Impa Kasanganay via TKO (coups de poing) – Round 1, 2:38
Records : Carlston Harris (17-4 MMA, 1-0 UFC ), Impa Kasanganay (9-2 MMA, 2-1 UFC)
Division : Poids welters
Arbitre : Mark Smith
Juges : Junichiro Kamijo, Chris Flores, Eric Colon


Sarah Alpar contre Erin Blanchfield
Round 1 – Alpar cherche à lancer l’action rapidement en ouvrant avec des combinaisons de coups de poing. Blanchfield ne recule pas et riposte de son propre chef, débarquant des frappes plus propres. Alpar commence à reculer et Blanchfield se presse contre la clôture. Alpar décroche une belle main gauche alors qu’ils reviennent au centre de la cage. Blanchfield lance un coup de tête droit qui est bloqué, mais enchaîne avec des coups de poing alors qu’Alpar essaie de renvoyer ses propres frappes. Ils s’accrochent le long de la clôture et se battent pour la position. Blanchfield obtient un retrait de voyage et finit en tête du contrôle latéral. Après avoir contrôlé la position, Blanchfield commence à décrocher des coups durs et des transitions pour monter. Alpar est capable de revenir à la demi-garde car elle fait de son mieux pour limiter les frappes de Blanchfield. Le tour se termine avec Blanchfield de retour sur ses pieds, des coups de pied dans les jambes d’Alpar alors qu’elle restait sur la toile. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Blanchfield.

Tour 2 – Le tour commence exactement là où le précédent s’est arrêté, car ils recommencent immédiatement à échanger des coups. Blanchfield contrôle le centre de la cage, montrant de meilleures tactiques défensives alors qu’elle esquive les coups d’Alpar. Blanchfield décroche une combinaison et utilise l’élan vers l’avant pour initier et sécuriser un retrait. Au sommet d’Alpar le long de la clôture, Blanchfield pose quelques genoux au corps, puis cherche une tentative d’étouffement. Alpar essaie de saisir son adversaire pour arrêter les frappes, mais Blanchfield continue de frapper. Alpar commence à faire la transition, la ramenant à la toile, se retrouvant en demi-garde sur le fond. Blanchfield se met un genou sur le ventre un instant plus tard et passe à la pleine monture. Le tour se termine avec des coups de poing d’atterrissage de Blanchfield du mont. MMA Junkie marque le tour 10-8 pour Blanchfield.

Tour 3 – Blanchfield commence le troisième tour avec la même agression affichée dans le cadre précédent. En poussant vers l’avant avec des combinaisons de coups de poing, Blanchfield trouve une ouverture pour s’accrocher brièvement contre la clôture. Les deux se séparent, mais Blanchfield réussit une combinaison difficile. Alpar répond avec un joli coup de poing. Ils échangent des coups de pied et des coups de poing pendant un moment, mais Blanchfield obtient un autre retrait pour ramener le combat sur le tapis, se retrouvant en contrôle latéral. Alors qu’Alpar tente de revenir sur les pieds, Blanchfield cherche un starter, mais il n’est pas là. Toujours au-dessus de son adversaire, Blanchfield continue de frapper tout en gardant le contrôle. Alpar tient bon tout en essayant de s’échapper, mais Blanchfield se déplace avec elle, se retrouvant en monture, faisant pleuvoir des coups de poing jusqu’à l’expiration du round. MMA Junkie marque le round 10-8 pour Blanchfield et le combat 30-25.

Résultat : Erin Blanchfield a battu. Sarah Alpar via décision unanime (30-25, 30-25, 30-26)
Records : Sarah Alpar (9-6 MMA, 0-2 UFC), Erin Blanchfield (7-1 MMA, 1-0 UFC)
Division : Femmes poids mouche
arbitre : Chris Tognoni
juges : Adalaide Byrd, Junichiro Kamijo, Derek Cleary


JP Buys contre Montel Jackson
Round 1 – Les combattants touchent des gants et l’action commence avec Buys tentant un coup de pied qui manque la cible. Achète des plongées à la jambe de Jackson pour une tentative de démontage mais il rate gravement. Un instant plus tard, Buys tente à nouveau, mais est capable de terminer le démontage cette fois et est rapidement passé au montage. Alors que Jackson tentait de faire la transition, Buys s’est rapidement déplacé vers l’arrière et s’est enfermé dans une tentative d’étranglement à nu. Jackson reste calme alors qu’il essaie de sortir de la position, mais Buys maintient la pression élevée. Jackson est capable de se remettre debout et tente une guillotine debout assez profonde. Buys défend cependant la tentative, mais Jackson finit en tête sur la toile. Après une autre bousculade, ils échangent des coups de poing sur les pieds avant que Jackson ne tente un démontage. Buys saute sur une tentative de guillotine, mais il est bien défendu par Jackson, qui finit dans la garde de Buys. Une brève tentative de brassard de Buys est défendue avant qu’ils ne reviennent au corps à corps sur les pieds. Jackson pose quelques genoux courts alors qu’il presse Buys contre la clôture. MMA Junkie marque le premier tour 10-9 pour Jackson.

Round 2 – Une touche de gants pour commencer le second, et Jackson décroche une combinaison de coups de poing dur pour commencer le tour. Les coups de poing étourdissent Buys et Jackson en profite pour obtenir un retrait. Buys se remet sur pied, mais ils restent accrochés et il tente un kimura. Jackson le défend mais Buys passe alors à une tentative de guillotine. Une fois de plus, Jackson s’échappe et se retrouve en haut de la toile. Buys menace d’un autre kimura, mais Jackson reste calme et jette quelques genoux au corps. La position cale un instant, mais ils reviennent les pieds dans le corps à corps le long de la clôture. Ils se séparent et Jackson jette Buys au sol avec un coup de poing. Jackson laisse Buys revenir sur ses pieds, et après avoir décroché un autre bon coup de poing, obtient un retrait quelques instants plus tard. Le tour se termine avec Jackson au sommet de Buys, mais aucune action n’est venue du démontage. MMA Junkie marque le deuxième tour 10-9 pour Jackson.

Round 3 – Buys ouvre le troisième avec un coup de pied avant qui est bloqué. Jackson répond avec une combinaison de coups de poing. Un autre combo 1-2 gouttes achète cette fois. Après être revenu sur les pieds, Buys cherche à décrocher, et un genou de Jackson atterrit bas, provoquant une pause dans l’action. Après la reprise de l’action, Jackson décroche un autre coup de poing qui fait tomber Buys. Après l’avoir laissé se remettre sur pieds, ils se retrouvent sur la toile quelques secondes plus tard après un démontage, avec Jackson au sommet. Il n’y a pas beaucoup d’action de la part du garde ici, mais Buys tente finalement un kimura avec un peu plus d’une minute restante. Jackson a défendu la tentative et a commencé à frapper le corps avec son bras libre. Le tour se termine dans la position. MMA Junkie marque le troisième 10-8 pour Jackson, lui donnant le combat 30-26 au total.

Résultat : Montell Jackson bat. JP Buys via décision unanime (30-27, 30-27, 30-27)
Records : JP Buys (9-3 MMA, 0-1 UFC), Montel Jackson (10-2 MMA, 4-2 UFC)
Division : poids coq
Arbitre : Herb Dean
Juges : Tony Weeks, Derek Cleary, Sal D’Amato


Brandon Jenkins contre Rong Zhu
Round 1 – Jenkins ouvre l’action avec un coup de pied extérieur alors que Rong fait pression vers l’avant. Jenkins décroche une combinaison se terminant par un coup de pied dans la jambe quelques instants plus tard. Rong répond avec un coup de poing. Jenkins porte un coup bas, mais Rong ne veut pas avoir le temps de récupérer. Jenkins continue de laisser ses coups de jambe voler fréquemment, attaquant les jambes de Rong. Rong monte les escaliers avec une paire de coups de poing, piquant Jenkins. Les coups de pied extérieurs continuent de Jenkins, mais Rong continue de répondre avec des coups de poing. Jenkins tente une technique de rotation, mais Rong décroche un coup de poing qui le fait tomber et Rong le suit jusqu’à la toile. Jenkins essaie de se remettre sur pied, mais Rong continue de faire la transition avec lui et tente un étranglement à l’arrière. Jenkins s’échappe, mais Rong reste au sommet, envoyant des coups de poing. Ils reviennent aux pieds dans les dernières secondes après que Rong ait frappé fort.

Round 2 – Jenkins ouvre avec un coup de pied au corps, mais Rong est prêt pour cela. La paire échange des frappes et Rong finit par accrocher Jenkins contre la clôture, lui prenant le dos. Jenkins est averti par l’arbitre pour les saisies de clôture alors que Rong continue de chercher le retrait, qu’il termine quelques secondes plus tard. Du haut, Rong décroche un joli coude et quelques coups de poing. Jenkins frappe du bas avant d’essayer de sortir de la position. Rong reste avec, travaillant finalement à nouveau à l’arrière. Jenkins se remet sur pied pendant une fraction de seconde, mais Rong le fait immédiatement retomber. Quelques instants plus tard, ils reviennent aux pieds, mais Jenkins reçoit des coups durs de Rong, incitant l’arbitre à se rapprocher. Le tour se termine avec Rong atterrissant une autre combinaison difficile alors que Jenkins tente un coup de poing en rotation.

Tour 3 – Le tour commence par des échanges au centre de la cage. Rong décroche les coups les plus propres, y compris une main droite qui fait reculer la tête de Jenkins. Une tentative de rotation de Jenkins manque et Rong en profite pour obtenir un retrait et prendre le dos. Rong décroche des coups de poing de la position, alors que l’arbitre l’avertit de regarder l’arrière de la tête. Jenkins revient sur ses pieds, mais Rong maintient le corps à corps et obtient un autre retrait, prenant le dos avec un crochet. Jenkins atterrit presque un coude dur en arrière, mais Rong s’éloigne. Après une brève ruée, Rong commence à frapper fort et obtient l’arrêt TKO après que Jenkins est incapable de défendre ou de travailler dans une meilleure position.

Résultat : Rong Zhu a vaincu. Brandon Jenkins via TKO (coups de poing) – Round 3, 4:35
Records : Brandon Jenkins (15-8 MMA , 0-1 UFC), Rong Zhu (18-4 MMA, 1-1 UFC)
Division : Poids léger
Arbitre : Chris Tognoni
Juges : Junichiro Kamijo, Chris Flores, Eric Colon


Pannie Kianzad contre Raquel Pennington
Round 1 – Pennington pose une main gauche avant d’initier un corps à corps contre la clôture. Kianzad pose un genou de la position avant que Pennington ne s’ajuste et pose son propre genou. Kianzad renverse la position et pose un autre genou. Ils continuent de se battre pour la position et Kianzad tente de tirer Pennington vers la toile. Pennington est tombé brièvement sur un genou, s’est relevé et la bataille pour la position dans le corps à corps s’est poursuivie. Kianzad est capable de créer un peu d’espace et de poser un genou à la tête. La bataille au corps à corps se poursuit le long de la clôture, Kianzad décrochant quelques coups de poing. Pennington est à nouveau capable d’inverser la position et cherche un démontage sur une seule jambe. Kianzad change à nouveau de position et la manche se termine avec le corps à corps le long de la clôture. MMA Junkie marque le premier tour 10-9 pour Kianzad.

Tour 2 – Pennington traverse la cage pour commencer le tour, décrochant un coup de poing avant de revenir immédiatement au corps à corps contre la clôture. Pennington crée de l’espace et décroche quelques coups de poing. Ils se séparent un instant et Kianzad décroche quelques coups de poing avant que le corps à corps contre la clôture ne se reproduise. Pennington est plus actif dans le corps à corps maintenant, déchirant des coups de poing au corps. Ils se séparent à nouveau et échangent des frappes, Pennington atterrissant proprement. Un autre corps à corps contre la clôture, mais cette fois Pennington parvient à amener Kianzad sur la toile. Kianzad menace d’une tentative de triangle sur son dos, mais elle est bien défendue par Pennington, qui renverse la position pour prendre le dos. Kianzad est capable de remonter la garde sans subir de dégâts et finit par se remettre sur pied, mais le corps à corps continue. Pennington décroche quelques coups de poing avant la fin du tour. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Pennington.

Tour 3 – Pennington décroche un coup de pied dans la jambe pour commencer le troisième tour. Ils échangent des frappes dans l’espace avant que Pennington ne charge en avant avec des coups de poing alors que Kianzad décroche et ils retournent à la jockey pour se positionner le long de la cage. Après s’être séparé, Pennington décroche une main droite propre qui attire l’attention de Kianzad avant de décrocher à nouveau. La boxe sale s’intensifie cette fois, alors que les deux combattants atterrissent à proximité. Kianzad cherche des genoux dans le corps à corps, mais Pennington se libère et tente un coup de poing de superman. Ils décrochent à nouveau quelques instants plus tard, mais Pennington est capable de garder ses distances et de frapper au sol. Kianzad décroche une belle main droite. Pennington charge en avant mais Kianzad lui attrape la tête et lui pose un joli genou. Ils s’accrochent à nouveau le long de la clôture dans les dernières secondes, mais échangent furieusement des coups jusqu’à ce que le round et le combat se terminent.

Résultat : Raquel Pennington a battu. Pannie Kianzad via décision unanime (29-28, 29-28, 29-28)
Records : Pannie Kianzad (15-6 MMA, 4-3 UFC), Raquel Pennington (12-8 MMA, 9-5 UFC)
Division : Femmes poids coq
arbitre : Mark Smith
juges : Adalaide Byrd, Derek Cleary, Sal d’Amato


Tafon Nchukwi contre Mike Rodriguez
Round 1 – La paire touche des gants avant d’échanger des coups de poing simples pour trouver la gamme. Rodriguez contrôle le centre de la cage et tire un coup droit. Nchukwi répond avec un coup de pied. Rodriguez décroche un jab avant que Nchukwi ne lance un corps à corps contre la clôture. Rodriguez pose un genou du corps à corps, mais Nchukwi répond avec un coude court et un coup de poing au corps. Une autre main droite atterrit à l’étage. Rodriguez décroche une belle frappe alors qu’il se libère du corps à corps. De retour au centre de la cage, Rodriguez continue de travailler derrière le jab droit, mais il est de courte durée car Nchukwi décroche et obtient un retrait. Du haut, Nchukwi décroche quelques coups durs et passe dans le dos de Rodriguez. Le Rodriguez, beaucoup plus grand, est capable de se relever alors que Nchukwi s’accroche au corps à corps. Contre la clôture, Nchukwi maintient la position tout en lançant quelques coups durs. Ils se séparent et échangent des coups durs dans les dernières secondes du tour. MMA Junkie marque le premier tour 10-9 pour Nchukwi.

Round 2 – Rodriguez ouvre avec un coup de pied avant au corps et revient au jab droit. Un gros coup gauche manqué de Nchukwi, mais décroche un coup de poing droit quelques instants plus tard. Rodriguez revient avec une combinaison qui lui est propre. Nchukwi charge vers l’avant avec une combinaison de trois coups, initiant un corps à corps après. Nchukwi lance alors une série de crochets, mais Rodriguez se couvre bien et s’échappe de la clôture. Nchukwi va au corps avec un coup de poing et manque de peu avec un gros revers gauche. Rodriguez décroche un joli uppercut court, mais Nchukwi répond avec des coups durs qui attirent l’attention de Rodriguez. Nchukwi initie un autre corps à corps et décroche une main droite lorsque Rodriguez sort. Nchukwi décroche un jab et une combinaison peu de temps après. Rodriguez essaie de s’éloigner dans les dernières secondes mais mange une autre main gauche. MMA Junkie marque le deuxième tour 10-9 pour Nchukwi.

Tour 3 – Rodriguez commence à pomper le jab pour commencer le tour final, mais Nchukwi répond avec ses propres coups de poing. Rodriguez va au corps avec quelques coups de poing et Nchukwi répond avec un coup de poing et un coup de pied un instant plus tard. Nchukwi continue d’enchaîner les frappes, réussissant une belle combinaison de deux coups. Nchukwi commence à mettre plus de puissance sur ses frappes alors que Rodriguez tente de se couvrir contre la clôture avant de s’éloigner. Rodriguez lance un coup droit mais Nchukwi contre bien avec un coup de poing dur. Nchukwi va au corps mais Rodriguez décroche une belle main gauche en retour. Quelques instants plus tard, Nchukwi pose une main droite dure et initie un autre corps à corps. Les échanges difficiles se poursuivent, mais Nchukwi continue de prendre le dessus. Dans les dernières secondes, Nchukwi obtient un retrait avant la fin du combat. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Nchukwi,

Résultat : Tafon Nchukwi bat. Mike Rodriguez via décision unanime (30-27, 30-27, 30-27)
Records : Tafon Nchukwi (6-1 MMA, 2-1 UFC), Mike Rodriguez (11-7 MMA, 2-5 UFC)
Division : Poids mi-lourds
Arbitre : Herb Dean
Juges : Chris Flores, Derek Cleary, Eric Colon


Antonio Arroyo contre Joaquin Buckley
Round 1 – Buckley offre un coup de pied bas comme premier coup, mais Arroyo s’écarte. Buckley monte haut avec son prochain coup de pied, mais Arroyo le bloque. Buckley décroche un coup de pied extérieur et Arroyo répond avec un coup de poing direct qui déséquilibre Buckley. Arroyo tente un coup de pied qui atterrit, mais Buckley est capable d’utiliser l’élan d’Arroyo pour le faire tomber brièvement. Quelques instants plus tard, Buckley lance un coup de pied qui atterrit bas, provoquant une pause dans l’action. Lorsque le combat a repris, Arroyo est allé à un coup de pied dans la jambe suivi d’un coup de tête. Les deux combattants rebondissent légers sur leurs pieds à la recherche de leur prochaine ouverture. Arroyo lance un coup droit dur à la tête, mais Buckley le bloque. Arroyo manque de peu avec un genou volant alors que Buckly s’élance vers l’avant. Un autre coup de tête d’Arroyo est bloqué. Buckley tente un démontage avec 10 secondes restantes mais est incapable de le terminer. MMA Junkie marque le premier tour 10-9 pour Arroyo.

Tour 2 – Buckley cherche un coup de tête pour commencer le deuxième tour, mais il est bloqué. Il décroche un coup de pied dans la jambe quelques secondes plus tard. Un coup de pied latéral de Buckley manque juste au corps, mais enchaîne avec un coup de pied à l’intérieur de la jambe. Arroyo tente un coup de pied haut mais il n’atteint pas la couleur. Buckley donne un coup de pied au corps et Arroyo donne un coup de pied extérieur quelques secondes plus tard. Buckley continue d’avancer, essayant de trouver un foyer pour les grèves. Il charge en avant, initiant un corps à corps contre la clôture, Arroyo le repousse pour se séparer. Arroyo feint et donne un coup de tête quelques secondes plus tard, mais Buckley était prêt et le bloque. Arroyo chronométre très bien un genou volant et le pose proprement alors que Buckly se précipite pour un démontage, mais cela n’empêche pas Buckly d’obtenir le corps à corps. Arroyo se libère et retourne au centre de la cage où aucune autre action significative ne se produit avant la fin du tour. MMA Junkie marque le deuxième tour 10-9 pour Buckley.

Round 3 – Un coup de pied intérieur de Buckley déclenche l’action au troisième. Il enchaîne avec un coup de pied haut, mais Arroyo le bloque. Buckley tente un démontage, mais Arroyo s’étend et ils reviennent sur leurs pieds. Buckley décroche une belle main droite alors qu’il appuie en avant et lance un bref corps à corps contre la clôture. Quelques instants plus tard, Buckley pose une main droite dure alors qu’Arroyo tentait de poser un genou sur le corps, et Arroyo s’écrase sur la toile. Buckley enchaîne avec des coups de poing jusqu’à ce que l’arbitre le retire. Buckley remporte le concours via TKO lors du dernier tour.

Résultat : Joaquin Buckley bat. Antonio Arroyo via TKO (coups de poing) – Round 3, 2:26
Records : Antonio Arroyo (9-5 MMA, 0- 3 UFC), Joaquin Buckley (13-4 MMA, 3-2 UFC)
Division : Poids moyen
Arbitre : Mark Smith
Juges : Junichiro Kamijo, Tony Weeks, Sal D’Amato


Tony Gravely contre Nate Maness
Round 1 – Gravely s’ouvre avec un coup de pied au corps et un coup de pied bas qui manque un instant plus tard. Il pousse ensuite en avant pour s’accrocher contre la clôture, mais Maness le repousse. Gravely tente un démontage, mais Maness le défend bien et ils se remettent au centre de la cage. Maness décroche une belle gauche alors qu’ils échangent des frappes. Gravely décroche un coup de pied intérieur. Un échange rapide voit Gravely décrocher un bel uppercut. Gravely obtient un retrait quelques instants plus tard, mais Maness n’hésite pas à remettre les pieds sous lui et à obtenir son propre retrait un instant plus tard. Gravely se relève rapidement et se sépare, avant d’amorcer un autre corps à corps le long de la clôture peu de temps après. La paire échange des coups de poing au corps avant de retourner au centre de la cage. Gravely entre pour un autre démontage et finit par s’accrocher à nouveau à la clôture. Maness décroche un coup du gauche alors que Gravely tente lui-même une frappe. Gravely décroche un crochet droit dans les dernières secondes pour laisser tomber Maness, mais Gravely est incapable d’obtenir l’arrivée avant que le klaxon ne retentisse. MMA Junkie marque le tour 10-8 pour Gravely.

Tour 2 – Gravely continue de maintenir la pression au début du deuxième tour, attaquant avec des frappes alors que Maness tente de le décrocher et de le ralentir. Maness semble avoir récupéré et commence à travailler derrière un jab gauche, assemblant quelques coups de poing nets. Gravely répond avec un jab gauche suivi d’une main droite. Quelques secondes plus tard, Maness attrape Gravely au ras d’un crochet droit alors que Gravely lance sa propre frappe. Gravely est mal secoué et tombe sur la toile. Maness se précipite pour enchaîner avec des coups de poing et obtient l’arrêt du TKO alors que l’arbitre appelle l’arrêt de l’action.

Résultat : Nate Maness a battu. Tony Gravely via TKO (coups de poing) – Round 2,
Récap de 2:10 : Nate Maness marque un retour incroyable TKO de Tony Gravely
Records : Tony Gravely (21-7 MMA, 2-2 UFC), Nate Maness (14-1 MMA, UFC 3-0)
Division : poids coq
arbitre : Keith Peterson
juges : Adalaide Byrd, Junichiro Kamijo, Eric Colon


Christos Giagos contre Arman Tsarukyan
Round 1 – Tsarukyan contrôle le centre de la cage pour lancer le combat. Giagos lance une main droite qui est contrée par une combinaison rapide de Tsarukyan. Les deux combattants lancent en même temps et Giagos finit en tête après un takedown. Rien ne se passe au sol et ils reviennent aux pieds, où Tsarukyan pose une main gauche dure qui laisse tomber Giagos. Tsarukyan sent que l’arrivée est possible et se précipite pour faire pleuvoir plus de mains droites. L’arbitre Herb Dean avertit Giagos de riposter mais arrête le combat après que Tsarukyan continue de donner des coups de poing sans réponse. Tsarukyan gagne avec un impressionnant TKO au premier tour.

Résultat : Arman Tsarukyan bat. Christos Giagos par TKO (coups de poing) – Round 1, 2:09
Enregistrements : Christos Giagos (19-9 MMA, 5-5 UFC), Arman Tsarukyan (17-2 MMA, 4-1 UFC)
Arbitre : Herb Dean
Juges : Chris Flores, Derek Cleary, Sal D’Amato


Mandy Bohm contre Ariane Lipski
Round 1 – Les deux combattants échangent des coups de pied immédiatement pour commencer le combat. Lipski contrôle le centre de la cage et recherche des combinaisons de poinçonnage sous forme de cercles de Bohm à l’extérieur. Alors que Lipski lance une combinaison de deux coups, Bohm se précipite pour une tentative de retrait qui est inversée par Lipski, qui se retrouve en tête au centre de la cage. Bohm se verrouille dans un triangle de corps par le bas pour empêcher Lipski d’avancer. Ils finissent par revenir aux pieds sans qu’il se passe grand chose sur la toile. Bohm donne un coup de pied au corps et Lipski revient avec une lourde combinaison de frappes. Bohm entame un corps à corps et Lipski se contente de poser les genoux contre la clôture. Après s’être séparés, ils échangent des coups de poing au centre de la cage avant la fin du tour. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Lipski.

Tour 2 – Lipski continue de contrôler le centre de la cage au début du deuxième tour. Ils cherchent à décrocher des coups simples à la fois pendant un moment, Lipski décroche une belle main droite. Bohm donne un coup gauche, mais Lipski riposte avec des coups de poing plus puissants. Bohm manque avec un coup de pied bas et tente un coup de poing en rotation quelques secondes plus tard. Ils s’accrochent au centre de la cage et Lipski pose quelques genoux au corps avant de se séparer. L’action commence à ralentir, mais de nulle part quelques secondes plus tard, Lipski met Bohm sur la toile avec une main droite dure et termine le tour en tête. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Lipski.

Tour 3 – Le tour final commence avec Lipski atterrissant un joli coup de pied gauche à la tête. Quelques instants plus tard, Bohm tente un genou volant qui atterrit sur le corps. Lipski décroche un coup de pied extérieur alors qu’elle continue de contrôler l’action au centre de la cage. Une main droite suivie d’une gauche atterrit pour Lipski. Bohm lance un coup de poing qui est contré par une combinaison vicieuse de Lipski qui étourdit Bohm. L’arbitre a demandé à Bohm de se défendre et elle est capable de saisir Lipski et de la garder sur ses gardes sur la toile. Lipski finit par se libérer et permet à Bohm de se relever. Lipski ramène presque immédiatement le combat sur la toile, où elle travaille à mi-garde. Bohm essaie de s’accrocher et Lipski revient sur ses pieds. Ils échangent des coups au centre de la cage dans les derniers instants jusqu’à la fin du combat.

Résultat : Ariane Lipski a battu. Mandy Bohm via décision unanime (30-27, 30-27, 30-27)
Records : Mandy Bohm (7-1 MMA, 0-1 UFC), Ariane Lipski (14-7 MMA, 3-4 UFC)
Division : Femmes poids mouche
arbitre : Mark Smith
juger : Adalaide Byrd, Junichiro Kamijo, Derek Cleary


Devin Clark contre Ion Cutelaba
Round 1 – Clark avance tôt et procède immédiatement à un retrait. Il met Cutelaba sur la toile pendant un bref instant, mais les deux reviennent aux pieds et s’accrochent le long de la clôture. Cutelaba parvient à détourner la tête de Clark et tente un gros genou avant de se séparer. Clark décroche un coup de pied dans la jambe et Cutelaba revient avec un coup de pied au corps. Un coup de tête de Clark manque de justesse. Cutelaba intervient avec un joli genou au corps. Clark décroche un coup de pied extérieur. Cutelabla continue de traquer Clark autour de la cage et décroche un énorme coup de poing qui atterrit derrière l’oreille pour faire tomber Clark. Cutelaba se précipite mais Clark parvient à garder son sang-froid et à limiter les dégâts avant de se remettre sur pied pendant que Cutelaba s’accroche. Cutelaba ramène finalement Clark sur la toile et fait pleuvoir des frappes dures tandis que l’arbitre se rapproche. Le tour expire avant qu’une arrivée puisse arriver. MMA Junkie marque le tour 10-8 pour Cutelaba.

Tour 2 – Clark fait pression au début du deuxième tour et Cutelaba manque avec une grosse main droite en pronation. Clark tente un coup de tête mais Cutelaba le bloque. Cutelaba atterrit rapidement à gauche et Clark revient avec un coup de pied dans le corps. Cutelaba termine alors un démontage et se retrouve en pleine monture. Clark décroche quelques coups de poing courts du bas avant que Cutelaba ne commence à pleuvoir sur les coudes. Clark les bloque bien, cependant. Cutelaba maintient sa monture complète alors que Clark essaie d’améliorer son positionnement. Une ouverture s’est présentée lorsque Cutelaba a marché sur le bras et Clark a pu se relever. Cutelaba revient immédiatement pour le corps à corps et essaie de ramener Clark sur la toile. Cutelaba fait descendre Clark pendant une seconde, mais Clark se relève alors que le tour touche à sa fin. MMA Junkie marque le tour 10-9 pour Cutelaba.

Round 3 – Entre les rounds, le médecin de la cage a vérifié les dents inférieures de Clark. Le combat reprend et Clark procède immédiatement à un démontage, mais Cutelaba le défend. Un instant plus tard, Cutelaba procède à son propre démontage et le termine. Clark est capable de remonter sans trop de dégâts, mais Cutelaba s’accroche au corps à corps contre la clôture. Ils se disputent la position avant que Cutelaba ne soit capable de ramener Clark dans son dos. Cutelaba met un genou sur la tête de Clark pendant un moment, puis passe à la monture complète avec un peu moins de deux minutes restantes. Clark explose et secoue Cutelaba, ramenant le combat aux pieds pendant un court instant. Clark achève son propre démontage et essaie de donner des coups de poing au garde de Cutelaba. Clark essaie de se défouler dans les dernières secondes et décroche quelques gros coups de poing, mais Cutelaba décroche et fait tomber Clark une dernière fois avant que le cor final ne retentisse. MMA Junkie marque le round 10-9 Cutelaba, marquant le combat en sa faveur avec un total de 30-26.

Résultat : Ion Cutelaba déf. Devin Clark via décision unanime (30-26, 29-26, 29-27)
Récapitulatif : Ion Cutelaba domine Devin Clark pour un dérapage instantané
Records : Devin Clark (12-6 MMA, 6-6 UFC), Ion Cutelaba (16-6-1 MMA, 5-5 UFC)
Division : Poids mi-lourds
Arbitre : Keith Peterson
Juges : Junichiro Kamijo, Tony Weeks, Sal D’Amato


Anthony Smith contre Ryan Spann
Round 1 – Aucune touche de gants au début du combat et Smith s’ouvre avec un coup de pied bas de la jambe pour la première frappe. Spann décroche un rapide coup gauche alors qu’il traque Smith autour de la cage. Smith manque avec un gros coup de poing et Spann utilise l’élan pour obtenir un verrou corporel et transporter Smith dans son propre coin. Smith est capable de se libérer et de donner un gros coup de poing à Spann. Bien que Smith essaie de se rapprocher et de continuer les dégâts, Spann survit au moment. Smith tente un brassard, mais Spann roule avec et la paire revient aux pieds. Les échanges frappants se poursuivent et Smith frappe à nouveau Spann avec un coup de poing et il tombe sur le tapis. Smith reste calme et reprend Spann cette fois, à la recherche d’une soumission. Smith aplatit Spann et verrouille dans un étranglement arrière nu. Une fois qu’il était sous le menton, Spann a tapé, donnant à Smith la victoire de soumission au premier tour.

Résultat : Anthony Smith bat. Ryan Spann via soumission (étranglement arrière nu) – Round 1, 3:47
Récapitulatif : Anthony Smith abandonne, soumet Ryan Spann dans l’événement principal sauvage
Records : Anthony Smith (36-16 MMA, 11-6 UFC), Ryan Spann (19-7 MMA, 5-2 UFC)
Division : Poids mi-lourds
Arbitre : Herb Dean
Juges : Derek Cleary, Eric Colon, Sal D’Amato


Laisser un commentaire