jon-jones-arrêté-par-la-police

Quelques heures après l’ intronisation de Jon Jones au Temple de la renommée de l’UFC, l’ancien champion des poids mi-lourds de l’UFC a été arrêté par la police de Las Vegas pour violences domestiques et dommages au véhicule.

Pour le moment, Jones est toujours en détention, mais sera libéré dès qu’il aura payé une caution d’un montant de huit mille dollars – cinq mille pour dommages à un véhicule et trois mille pour violence domestique. Le combattant devra retourner devant le tribunal samedi matin.

Il n’y a pas encore d’informations précises sur ce qui est arrivé à Jon Jones.

Jones a été arrêté pour la dernière fois en mars de l’année dernière pour conduite en état d’ébriété et possession inappropriée d’armes à feu. La dernière accusation a été abandonnée, et le combattant américain a été condamné à 96 heures d’assignation à résidence, 90 jours de thérapie ambulatoire et 48 heures de travaux d’intérêts généraux.

En 2015, son évasion de la scène de l’accident lui a valu une mise à l’épreuve de 18 mois et, en plus, il avait perdu son titre UFC des poids mi-lourds.


Laisser un commentaire